menu
DEBUG
L'école > Actualités > ELISA Aerospace et la réforme du Bac
ELISA Aerospace et la réforme du Bac
<
A l’heure des choix de spécialités, vous vous sentez un peu perdus ? Puissance Alpha et ELISA Aerospace vous accompagnent pour faire les bons choix d’orientation.
Pourquoi réformer ? à quoi s’attendre ?

Les filières généralistes du baccalauréat ont été entièrement repensées pour redonner du sens à ce diplôme. L’objectif est de donner plus de choix aux élèves, de les aider à se projeter dans leur orientation et reprendre la main sur leur cursus. Les profils des bacheliers seront donc plus diversifiés.

Ainsi, fini les bacs S, ES et L. Les lycéens qui passeront leur bac en juin 2021 construisent désormais leur parcours à la carte, en choisissant les modules qui les intéressent. Un tronc commun est conservé pour les matières dominantes, et il est complété par les enseignements de spécialisation : 3 en Première, 2 en Terminale.

Le contrôle continu prend également une part plus importante dans la notation finale pour l’obtention du diplôme, ce qui va valoriser le travail fourni pendant 2 ans, et ne plus tout miser sur les examens finaux.


Puissance Alpha, en phase avec la réforme

Depuis sa création, le concours Puissance Alpha s’inscrit d’ores et déjà dans une démarche d’ouverture et d’accessibilité pour les candidats aux écoles d’ingénieurs.

Diversité des profils

Parce que nous savons déjà que les filières généralistes ne sont pas les seules voies d’accès aux métiers d’ingénieurs, le concours post-bac est ouvert à la filière S, mais également aux filières STI2D, STL et ES option maths.

Prise en compte du dossier scolaire

Le dossier scolaire représente déjà 50% de la note finale des candidats au concours, et prend en compte toutes les matières de Première et de Terminale. Nous souhaitons mettre réellement en avant les 2 ans de travail de l’élève en ne laissant pas de côté le contrôle continu. De plus, les écoles peuvent moduler cette note de dossier jusqu’à 30% selon les prérequis et les attendus de leurs programmes. La note obtenue est la plus en adéquation possible avec le profil du candidat.

La réforme du bac va dans le sens des principes fondateurs de Puissance Alpha. C’est donc tout naturellement que l’organisation des épreuves écrites va s’adapter aux nouveautés des cursus des bacheliers, à partir de l’édition 2021, sans en modifier l’ADN.


Quelles spécialités choisir pour entrer en écoles d’ingénieurs ?

Les 16 grandes écoles d’ingénieurs de Puissance Alpha ont choisi de renforcer leur positionnement en accord avec les valeurs du concours. Le choix restera le plus libre possible pour les candidats, et les épreuves écrites seront adaptées en fonction des profils.

Les préconisations du concours sont les suivantes :

En Première :

  • Mathématiques
  • Une spécialité scientifique : Physique-Chimie, Sciences de la vie et de la Terre, Numérique et sciences informatiques, Sciences de l’ingénieur
  • « L’option du cœur » : matière scientifique ou non. Pour devenir un ingénieur épanoui, il est important que les élèves puissent conserver une ouverture sur leur domaine de prédilection.

En Terminale :

  • Mathématiques
  • Une spécialité scientifique

Attention : Pour postuler à ELISA Aerospace, il sera préférable d’opter en terminale pour les Mathématiques et les Sciences de l’ingénieur. Une dominante Physique n’exclura pas le candidat mais la physique étant très couplée à la Chimie, une dominante Sciences de l’ingénieur abordera davantage les connaissances et compétences développées en école d’ingénieur aérospatial.

Chaque école pourra par la suite indiquer ses propres préconisations quant à des matières incontournables pour des programmes spécialisés.

Puissance Alpha s’inscrit pleinement dans l’esprit de la réforme du bac en imposant le moins possible de spécialités et donc en permettant à l’élève de construire son parcours plus librement.

Source : Puissance Alpha