menu
DEBUG
L'école > Actualités > La rentrée 2018 à Bordeaux est confirmée !
La rentrée 2018 à Bordeaux est confirmée !
<

Elisa Aerospace viendra d’abord s’ancrer à l’Uzzine

L’arrivée de l’école d’ingénieurs de l’aéronautique et du spatial à la rentrée 2018 est maintenue. Elle occupera des locaux provisoires avant d’aller aux Palanques.

Non, la procédure de mise en compatibilité du Plan local d’urbanisme (PLU) votée le 25 septembre ne remet pas en cause l’arrivée de l’école d’ingénieurs de l’aéronautique et du spatial Elisa Aerospace à la rentrée 2018. L’inquiétude suscitée à la suite de cette délibération abondamment commentée n’est pas annonciatrice de la mise en échec du projet.

Toutefois, l’implantation de l’établissement se fera en deux temps, compte tenu des délais incompressibles inhérents à ce type d’installation : finalisation du projet architectural, demande de permis de construire, délai de recours des tiers, plan de financement, accords bancaires…

50 élèves en 2018

Avant d’investir le parc des Palanques, Elisa Aerospace occupera transitoirement une partie des anciens locaux de Zodiac (l’Uzzine). Rachetés par la Ville, les bâtiments et le terrain environnant ont été réhabilités pour accueillir aujourd’hui divers services : maison de l’économie et de l’emploi, services, centre technique municipal, complexe sportif, parc de l’entreprise et de l’artisanat, etc. L’ampleur du site est compatible avec l’aménagement de salles de cours et de travaux pratiques pour un temps limité. Sachant que des bâtiments modulaires s’ajouteront aux structures existantes.

Une cinquantaine d’élèves y seront en principe admis dès la rentrée scolaire 2018. La moitié d’entre eux, sélectionnés via le concours Alpha, suivent actuellement leur première année de cycle préparatoire à Saint-Quentin, dans les Hauts-de-France, où l’école dispose d’un autre site. « Ces étudiants ont été ciblés pour effectuer leur deuxième année à Saint-Jean-d’Illac », explique Yann Guillou, délégué général Bordeaux du conseil d’administration d’Elisa Aerospace. Ceux-ci devraient être rejoints par environ 30 autres élèves admis en première année. Quatre professeurs permanents et des vacataires encadreront la formation.

Selon Yann Guillou, la construction des locaux définitifs aux Palanques débutera à la mi-2018. « On va essayer d’obtenir le permis de construire en juin. » Le chantier sera conduit en deux phases, pour recevoir à terme entre 500 et 600 personnes.

Contrairement à ce qui avait été annoncé au départ, Elisa Aerospace ne sera pas maître d’ouvrage du volet résidentiel qui accompagnera l’école. Le pilotage du projet est assuré par la Ville. « Des rendez-vous sont en cours avec des opérateurs immobiliers. Aucune décision n’est prise à ce jour », affirmait hier le maire de Saint-Jean-d’Illac. Hervé Seyve veut réfléchir cette implantation en cohérence avec la ZAC du centre-bourg.

Des locaux modulaires

S’agissant de la mise à disposition d’une partie de l’Uzzine, « nous tenons vraiment à voir ce projet se concrétiser, précise l’élu. Nous n’en faisons pas une opération marchande. Il convient de trouver un accord financier qui ne soit pas pénalisant pour l’école, et qui nous permette en même temps de conclure certains aménagements. » En clair, Elisa Aerospace n’aura pas de loyer à payer mais devra mettre la main à la poche pour achever les finitions (comme les travaux de distributions électriques des salles). Le coût de location des bâtiments modulaires sera également à la charge de l’école.

Yann Guillou et Chantal de Turcheim, directrice de l’école, mettent en avant les deux années de travail, en lien avec les acteurs de la filière : industriels du BAAS (Bordeaux Aquitaine aéronautique et spatial), groupe Isae, Université de Bordeaux, etc. La Nouvelle-Aquitaine a beau être la troisième région de l’aéronautique et du spatial en France, le déficit de formations supérieures au niveau bac + 5 est manifeste sur le territoire.

La rentrée définitive sur le site des Palanques est prévue en septembre 2019.

Source : http://www.sudouest.fr/2017/10/26/elisa-aerospace-viendra-d-abord-s-ancrer-a-l-uzzine-3894279-3229.php?xtmc=elisa+aerospace&xtnp=1&xtcr=1

* Sous réserve de la décision de la Commission des Titres d'Ingénieur (Cti)