menu
DEBUG
L'école > Actualités > Planète Mars et ELISA
Planète Mars et ELISA
<

C'est avec enthousiasme qu'un groupe d'étudiants ELISA 5 IMSS à reçu Messieurs Heidmann et Daniel de l'association Planète Mars aujourd'hui à Saint Quentin.

Ils seront les référents de Planète Mars sur le développement des projets : Bouclier gonflable, Navette orbitale et l'actualisation du projet Mars Direct dans le cadre des projets de fin d'étude.

Un rapport d'une trentaine de pages hors annexes est attendu pour fin février.

 

 

Sujet Bouclier Gonflable :
Le projet porte sur le développement d'une solution d'amarssissage alternative aux boucliers ablatifs.
L'objectif est de dimensionner un bouclier gonflable et plus particulièrement de calculer les flux thermiques. L'association Planète Mars fourni un programme permettant de calculer les paramètres de rentrée atmosphérique. Un des objectifs du PFE est de compléter ledit programme avec une partie thermique.
Le cahier des charges fixe la masse du véhicule à 25 t et donne des informations sur l'état de l'art de la technique encore nouvelle des boucliers gonflables. Les matériaux et techniques de gonflage du bouclier restent à définir.
Le premier objectif est d'effectuer une recherche documentaire sur le sujet sachant qu'il n'existe que peu de données sur le sujet. Des documents couvrant le sujet ont été fournis au groupe par M. Heidmann.
Il conviendra ensuite de prendre en main le logiciel Scilab fourni par APN avec l'aide de M. Daniel.

 

Sujet Navette Orbitale :
Le projet porte sur un avenir lointain où une colonie humaine s'est installée sur Mars et où des cargos font la liaison Terre/Mars régulièrement.
L'objectif est de dimensionner un vaisseau effectuant la liaison entre le cargo orbitant autour de Mars et la surface.
Pour cela, les étudiants doivent choisir la formule la plus adaptée entre une capsule ou un corps portant en s'aidant d'un précédent projet comparant ces différentes approches.
Ils devront ensuite dimensionner le véhicule au sens Bureau d'étude. C'est-à-dire, dimensionner les quantités d'ergols, la taille des réservoirs, le type d'ergol, le placement de la soute etc...
Finalement ils devront calculer les trajectoires de rentrée du vaisseau.
Le cahier des charges stipule pour l'instant une capacité de descente de 50T de charge utile pour 10T de montée ainsi que 25 personnes dans les deux sens. Les ergols utilisés devront être fabriqué sur la surface de Mars.
Selon le temps, il conviendra également d'étudier l'aspect opérationnel et sécurité de l'appareil.

 

Sujet Actualisation du projet Mars Direct:
A partir du projet "Mars Direct" publié il y a une vingtaine d'année par Marc Zubrin, ainsi que toute la documentation écrite jusqu'à ce jour, l'objectif est de réétudier les coûts et le dimensionnement de ce projet.
Ce projet étant trop optimiste, il faudra alors l'évaluer et le réactualiser afin de le rendre réaliste et de l'adapter à la technologie d'aujourd'hui.
Il est alors prévu de revoir un certain nombre de point tel que : le nombre de lanceurs, le type de propulsion, le nombre de rover à prendre en compte. L'ordre de priorité de ces paramètres sera défini ultérieurement.
La première partie de ce projet consiste à se renseigner sur tout ce qui a été pensé jusqu'à aujourd'hui, puis à partir du projet initial et des possibilités d'amélioration, le modifier progressivement pour le rendre optimiste et d'actualité au niveau coût et technologie en tenant en compte de la réalité du marché.