menu
DEBUG
Entreprises > Les métiers de nos diplômés
Cinq ans pour intégrer l’industrie aérospatiale
1 2 3 4 5
Les métiers de nos diplômés
69 % des élèves ingénieurs ont signé un contrat de travail avant l'obtention du diplôme. (92 % pour la promotion 2018)

 

 

Ingénieur Méthodes

Le cœur de métier d’un ingénieur Méthodes est d’assurer l’efficacité des processus de production industrielle. De fait, que ce soit pour l’industrie de pointe (aéronautique, spatial, automobile, etc.) ou pour l’industrie du numérique (équipements informatiques, technologie, énergie, etc.), le rôle de l’Ingénieur Méthodes s’adapte à toute structure industrielle dans le but d’optimiser les méthodes de fabrication d’un produit.

Missions

•    Élaborer les processus optimums de fabrication des produits, étape par étape,

•    Établir les plannings de production pour optimiser l’organisation du travail,

•    Assurer le suivi de la production et analyser les performances industrielles,

•    Garantir la rentabilité de la production tout en veillant à la qualité des produits finis.

 

Compétences et qualités requises

•    Maîtriser les outils informatiques de gestion industrielle,

•    Présenter les compétences nécessaires en matière de gestion de projet

•    Être apte à coordonner les activités d’une équipe.

 

Formation

L’ingénieur Méthodes doit être titulaire d’un diplôme d’ingénieur industriel (bac+5) avec une spécialisation dans un domaine d’activité en particulier. Outre un cursus au sein d’une école d’ingénieur, le métier est aussi accessible via une formation universitaire et l’obtention d’un master en génie des systèmes industriels.

Salaire

En tant que débutant, l’Ingénieur Méthodes percevra un salaire qui tourne autour de 2500 € à 3500 € bruts mensuels. Le salaire varie en fonction de l’expérience ainsi que la taille de l’entreprise qui détermine généralement l’importance de la production à gérer.

Évolution de carrière

La carrière d’un Ingénieur Méthodes peut évoluer avec de l’expérience, pour devenir Directeur technique ou Directeur de Production. Il pourra également se tourner vers la qualité et intégrer un poste de Responsable Assurance Qualité.

Source : https://www.aerocontact.com/

 

Ingénieur Amélioration Continue

Les compétences de l’ingénieur Amélioration Continue sont essentielles au sein de toute industrie, des PMI aux grands groupes industriels. Comme son nom l’indique, l’ingénieur Amélioration Continue est en charge de l’optimisation des performances industrielles en menant à bien les projets d’amélioration et d’innovation.

Missions

• Réaliser les audits nécessaires pour l’évaluation des performances industrielles

• Concevoir un plan d’action visant à l’amélioration des processus industriels

• Assurer le déploiement des solutions d’amélioration

• Planifier et piloter la conduite du changement

• Assurer la formation du personnel technique aux nouvelles méthodes

• Assurer une gestion optimale des budgets pour tous projets d’amélioration continue

 

Compétences et qualités requises

• Maîtriser toutes les méthodes et techniques d’amélioration continue,

• Avoir une excellente vision des process métiers de l’entreprise et de la chaîne logistique,

• Être capable d’animer des équipes et de conduire des changements organisationnels,

• Savoir utiliser les divers canaux de communication de l’entreprise,

• Maîtriser l’anglais.

 

Formation

Le métier d’ingénieur Amélioration Continue nécessite d’avoir un diplôme d’ingénieur afin de bien comprendre le fonctionnement industriel. Un Master dans le domaine de la qualité est aussi envisageable pour accéder au métier. Par ailleurs, les recruteurs sont plus sensibles aux profils qui possèdent une spécialisation en Lean Management.

Salaire

Un Ingénieur Amélioration Continue expérimenté touchera environ 50.000 € par an tandis qu’un jeune diplômé peut espérer gagner entre 30.000 € et 40.000 € selon le secteur et la taille de la structure industrielle dans laquelle il évolue.

Évolution

Après quelques années d’expérience, un Ingénieur Amélioration Continue peut devenir ingénieur logistique, ingénieur qualité, être nommé chef de projet Lean ou encore devenir responsable Amélioration Continue afin d’encadrer et coordonner une équipe.

Source : https://www.aerocontact.com/

 

Ingénieur Production

A la tête d’une ou plusieurs équipes, il met au point et organise la fabrication d’un produit aéronautique dans un atelier en veillant au respect du cahier des charges.

Mission

Responsable d’un projet aéronautique ou de défense, il assure le fonctionnement d’un atelier. Il gère les moyens humains et techniques afin d’obtenir un maximum d’efficacité tout en surveillant les coûts, les délais et la qualité de la production.

Il travaille en relation permanente avec le bureau d’études et de méthodes, les services qualité et ceux d’achats et de maintenance.

Compétences et qualités requises

L’ingénieur de production doit faire preuve d’autonomie et de rigueur. Un bon sens relationnel est également nécessaire puisqu’il se trouve à la tête d’une ou plusieurs équipes.

Évolution

Il peut évoluer vers un poste d’encadrement, c’est-à-dire manager d’unité de production.

Source : https://www.aerocontact.com/

 

Ingénieur Sûreté de Fonctionnement

Agissant dans une logique d’amélioration des produits et de prévention des dysfonctionnements, l’ingénieur sûreté de fonctionnement étudie les risques et évalue les performances fonctionnelles des avions.

Missions

• Réalisation d’analyses et études de systèmes complexes dans le domaine de l’aéronautique,
• Analyse des risques de dysfonctionnement,
• Analyse et étude de sûreté de fonctionnement,
• Analyse des performances fonctionnelles des appareils,
• Recherche d’amélioration des produits,
• Identification des non-conformités éventuelles,
• Certification et autorisation de la mise en service des appareils.
 

Compétences et qualités requises

• Parfaites maîtrises des méthodes de calcul de probabilités, d’analyses, de traitement de données, d’essais…,
• Bonnes connaissances techniques des produits,
• Très bonnes connaissances des normes et réglementations en matière de sécurité,
• Capacités d’adaptation et d’anticipation,
• Force de propositions,
• Capacités en gestion de projet et des performances.
 

Formation

Le métier est accessible avec un diplôme d’ingénieur (Bac+5) délivré par une école d’ingénieurs généralistes, ou un Master avec une spécialisation en Automatisme – Electrique – Electronique ou en Sûreté de fonctionnement. Les débutants pourront aussi intégrer la profession, moyennant une première expérience réussie dans le domaine des systèmes complexes. En moyenne, l’Ingénieur Sûreté de Fonctionnement touche un salaire annuel brut de 38 000 euros.

Évolution

Avec de l’expérience et/ou l’ancienneté, l’Ingénieur Sûreté de Fonctionnement peut accéder au poste de Responsable Hygiène, Sécurité et Environnement.

Source : https://www.aerocontact.com/

 

Ingénieur Etude/Conception

L'ingénieur d'études aéronautiques conçoit et optimise les composants d’un aéronef comme les freins et systèmes de freinage. Intégré à une équipe projet, il est responsable de la conception et/ou du suivi en service des équipements aéronautiques.

Mission

Selon son domaine d’expertise (mécanique, hydraulique, matériaux, électronique…), il contribue à la satisfaction du cahier des charges client, et se mobilise donc en matière de qualité, de coûts et de délais. Il gère le plus souvent des relations avec les clients et/ou les fournisseurs.

Compétences et qualités requises

L'ingénieur d'études doit faire preuve aussi bien de créativité que de rigueur et d'organisation. Il conjugue aptitude à développer une expertise et aisance dans le fonctionnement collectif et transversal. Sa passion de l’aéronautique et de la technologie est son meilleur atout.

Conditions de travail

Le travail se déroule dans des bureaux d'études, en équipe. Les horaires sont en général normaux mais peuvent être décalés. L'ingénieur d'études peut aussi être amené à faire des déplacements.

Formation nécessaire

• Diplôme d'ingénieur (bac+5),

• La connaissance des logiciels de CAO (Conception Assistée par Ordinateur) comme Catia V5 est appréciée,

• L'anglais est obligatoire.

Salaire

À partir de 2100 euros (entre 28 et 33 K€ par an).

Évolution

Une solide base technique, et une aptitude au fonctionnement collectif, lui ouvre la plupart des métiers (projet, après-vente, industriel...).

Source : https://www.aerocontact.com/

 

Ingénieur R&D

Au sein d’une équipe d’ingénieurs de plusieurs disciplines, l’ingénieur R&D conçoit et développe des projets aéronautiques. Cette équipe est managée par un Chef de projet.

Mission

On attend de l’ingénieur R&D qu’il soit apte à produire des devis, des prototypes, à concevoir des process dans le but d’optimiser la fabrication de produits.
Outre les ingénieurs de son équipe, il travaille en collaboration étroite avec le manager R&D.

Compétences et qualités requises

Il doit aimer le travail en équipe et faire preuve de rigueur, de constance et de volonté pour penser et élaborer un projet jusqu’ à son aboutissement.

Formation nécessaire

Son cursus personnel doit comporter un passage par une école, généraliste ou spécialisée, validé par l’obtention d’un diplôme bac + 5 ou plus.
Selon sa spécialisation, il œuvre, au cours de sa carrière dans domaines aussi diversifiés que l’électronique, l’optique, l’optronique, l’informatique ou la mécanique.

Évolution

Il a la possibilité de rester ingénieur mais de s’orienter vers la production, la qualité ou la méthode.
Pour une évolution hiérarchique, il postulera pour la fonction de chef de projet.

Source : https://www.aerocontact.com/

 

Ingénieur d'Essais en Aéronautique

L'ingénieur essais détermine les procédures nécessaires pour mettre au point un produit de l'industrie aéronautique ou l'améliorer.

Mission

Il est chargé d'étudier les plans élaborés par les services de recherches afin de déterminer les essais à effectuer sur un produit industriel et le cahier des charges qui en découle. Il analyse ensuite les résultats des expériences et rédige les rapports qui mèneront à la mise au point ou à l'amélioration du produit.

Compétences et qualités requises

L'ingénieur essais doit savoir s'adapter en permanence aux nouvelles techniques et suivre des méthodes rigoureuses. Il doit aussi avoir un bon sens relationnel car il dirige une équipe et travaille en liaison avec différents services de l'entreprise.

Conditions de travail

L'ingénieur d'essais travaille selon des horaires administratifs, dans des bureaux. Cependant il peut être amené à effectuer des déplacements et à travailler selon des horaires décalés. Le travail se fait en équipe.

Formation nécessaire

• Diplôme d'ingénieur généraliste ou mécanique,

• L'anglais est obligatoire,

• La connaissance de logiciels CAO (Conception Assistée par Ordinateur) et DAO (Dessin Assisté par Ordinateur) est souvent demandée.

Salaire

A partir de 2000 euros.

Évolution

L'ingénieur peut évoluer vers les postes de direction : encadrement, puis chef d'équipe et enfin responsable de département.

Source : https://www.aerocontact.com/

 

Ingénieur Calcul Aéronautique

A partir d’un cahier des charges, l’ingénieur en calcul aéronautique réalise des études de dimensionnement structurales depuis l’étape de prédimensionnement jusqu’à l’établissement des dossiers de justification et de certification. Il crée une représentation numérique, puis il simule à l’aide de différents logiciels les performances d’une ou plusieurs parties de la structure d’un avion.

Mission

L'ingénieur réalise des simulations numériques à l’aide de logiciels éléments finis (pré-processeur pour le maillage, solveur pour la solution numérique, post-processeur pour l’exploitation des résultats), Il fait une analyse de calculs RDM par l'intermédiaire d’outils existants ou développés par l’ingénieur (Macro VB, Matlab…), il rédige le rapport de synthèse ou de certification.

Compétences et qualités requises

Le logiciel n’est qu’un outil au service de l’ingénieur qui doit posséder un sens physique développé et maîtriser l’environnement dans lequel évolue la pièce (accessibilité, montage, maintenabilité…).

Formation nécessaire

Après un baccalauréat scientifique de préférence, suivre une formation dans une école d’ingénieur ou une université spécialisée en mécanique, avec option Structure ou Conception. Connaissance et maîtrise des outils PATRAN, NASTRAN, CATIA ELFINI, RADIOSS, Ansys, Abaqus, Ideas ou encore Pamcrash…

Salaire

De 2 400 à 2 600 euros bruts par mois pour un débutant (en fonction de son profil).

Évolution

L'ingénieur peut accéder soit à un poste d'expert dans un domaine pointu (type fatigue, crash…), avec un parcours de type : junior, confirmé, spécialiste, expert ; soit dans le management par la compétence, avec encadrement technique d’équipe (chef de groupe), pouvant mener au poste de Responsable Technique.

Source : https://www.aerocontact.com/

 

Ingénieur d’Affaires

Véritable ambassadeur commercial, l’ingénieur d’affaires prend en charge les comptes clients les plus stratégiques pour l’entreprise. Il se distingue du simple commercial par son expertise technique sur des produits complexes, ce qui lui permet d’avoir de hauts responsables comme interlocuteurs. Son rôle est de fait essentiel pour garantir le développement des activités d’une entreprise.

Missions

• Concevoir les offres commerciales les mieux adaptées aux besoins des clients,

• Surveiller les appels d’offres et constituer les dossiers financiers et techniques,

• Assurer les prospections pour développer la clientèle de l’entreprise,

• Mener les négociations de contrat avec les clients et les fournisseurs,

• Superviser le déploiement des solutions et le suivi après-vente dans le respect des délais et de la qualité attendus,

• Assurer une veille technologique et commerciale pour être à l’affût des opportunités de développement.
 

Compétences et qualités requises

• Maîtriser les caractéristiques techniques des produits de l’entreprise,

• Avoir une maîtrise parfaite de l’anglais des affaires,

• Avoir un grand sens relationnel pour adapter au mieux son discours.

Formation

Les recruteurs privilégient les sortants des grandes écoles de commerce, et plus particulièrement, ceux qui ont un bac +5. Le poste est ainsi ouvert aux titulaires d’un master professionnel en Ingénierie des Affaires.

Salaire

L’ingénieur d’affaires touche une rémunération mensuelle de 3000 euros bruts au début de sa carrière, laquelle somme peut atteindre les 4500 euros en fonction de l’importance des comptes qu’il gère.

Évolution

L’expérience permet à un Ingénieur d’affaires de prendre en charge des dossiers de plus en plus importants avec des enjeux financiers toujours plus grands pour l’entreprise. Il pourra être amené à prendre en charge une équipe avant de prétendre à un poste de Directeur commercial, Directeur marketing ou Directeur de projet

Source : https://www.aerocontact.com/

 

Ingénieur d’Achats

L’ingénieur d’achats aéronautiques agit en amont, dès la phase de définition du produit. Il est l’interface entre les fournisseurs et les utilisateurs dans les services internes, comme les bureaux de production.

Mission

L’Acheteur applique la politique définie par le Directeur des Achats. Il a en charge une ou plusieurs gammes de produits pour lesquelles :

• il prospecte et étudie le marché, assurant la veille technologique des produits achetés et la veille marketing des tendances de la demande ;

• il apporte des éléments techniques et commerciaux nécessaires à la faisabilité du cahier en liaison avec le bureau d’études ;

• il lance des appels d’offres, recherche et identifie les fournisseurs et les produits dont il gère le référencement ;

• il négocie et assure le suivi des contrats en fonction des plannings de la production, en optimisant constamment la rentabilité de ses achats selon des objectifs de coûts, délais, qualité et service ;

• il évalue la "capabilité" des fournisseurs et participe à la mise en place de la politique qualité fournisseur.
 

Compétences et qualités requises

Organisé, proactif et attentif à la bonne tenue des coûts, des délais, et de la qualité ; le professionnel des achats industriels aime relever des challenges technologiques dans des environnements concurrentiels.

Conditions de travail

Il travaille au sein d’une entreprise aéronautique, proche des ingénieurs R&D et/ou production. Il peut être amené à effectuer des déplacements, notamment lors des contacts avec les fournisseurs.

Formation nécessaire

• Diplôme d’ingénieur ou master (bac+5), spécialisation Achats...

• La maîtrise de l’anglais est appréciée.

Évolution

L’ingénieur d’achats peut, avec de l’expérience, évoluer vers les postes de responsable d’achats puis directeur d’achats.

Source : https://www.aerocontact.com/