Ce 6 janvier, ELISA Aerospace a posé la première pierre de son nouveau campus, non loin des locaux actuels. Ce projet d’envergure qui se concrétise répond aux attentes de la filière aéronautique, spatial et de défense de la région Nouvelle Aquitaine. ELISA Aerospace prend son envol en ce début d’année 2022 !

Un établissement de 5 600m², à proximité du locaux actuels

Une atmosphère aérospatiale régnait sur Saint-Jean-d’Illac ce jeudi 6 janvier… C’est un sous ciel dégagé et survolés par deux rafales qu’ELISA Aerospace s’est arrimée avec succès à la station spatiale internationale « Nouvelle Aquitaine ». Aux commandes, Monsieur le Président de Région Alain Rousset et Madame Chantal de Turckheim Directrice générale d’ELISA Aerospace. Dans les coursives du vaisseau, les membres de la Mairie de Saint-Jean-d’Illac, du Groupe ISAE et du BASS (Bordeaux Aquitaine Aéronautique et Spatial) accompagnent la trajectoire de la navette.

Sur ce nouvel établissement de 5 600 m2, ELISA Aerospace formera les talents de demain près de l’avenue Pierroton, à quelques centaines de mètres du campus actuel. Les futurs ingénieurs et techniciens supérieurs intègreront les locaux à l’automne 2022. Ces dernières années, la construction de l’école a été freinée en raison de règles d’urbanisme et de protection de l’environnement qui ont contraint ELISA Aerospace à changer de terrain avant que la Covid ne vienne à son tour ralentir l’avancée des travaux.

La première étape du chantier a débuté en juillet 2021 sur un terrain de 27 000 m2. Celle-ci prévoit la construction d’un bâtiment avec agora, une maison des étudiants ainsi qu’un terrain multisport dans un cadre paysager verdoyant. Un deuxième bâtiment est envisagé pour 2024. Un environnement propice à l’échange et au travail à proximité d’une constellation d’entreprises.

Un nouveau campus au cœur de l’industrie des transports du futur

Déjà membre de l’alliance ISAE-Nouvelle Aquitaine et soutenue par le BASS, ELISA Aerospace Bordeaux est implantée au carrefour de plusieurs acteurs clés des transports tels que Dassault, ArianeGroup ou encore la DGA. Une présence qui facilitera l’insertion professionnelle de ses futurs experts. A ce titre, Madame de Turckheim a rappelé, lors de l’événement, les besoins d’ingénieurs et de techniciens supérieurs à l’heure où la filière aéronautique, spatial et défense se relance et les projets décollent pour développer la mobilité du futur.

En guise de première pierre, une réplique en lego de la Station spatiale internationale a été dévoilée aux élus, partenaires, membres fondateurs, étudiants et invités présents à la cérémonie venant symboliser le virage aérospatial pris par Saint-Jean-d’Illac depuis l’arrivée d’ELISA Aerospace.

Un nouveau campus tourné comme ses étudiants passionnés vers l’avenir des transports et au-delà !